Quelles sont les raisons pour lesquelles certains joueurs de baseball collent leur index en dehors du gant?

Différents joueurs le font pour différentes raisons. Certains le font parce qu’ils ajoutent une couche supplémentaire de rembourrage – cela s’applique principalement aux attrapeurs et aux joueurs de premier but, aux joueurs qui attrapent le plus le ballon et, par la suite, à ceux qui touchent le plus de coups. Certains le font parce qu’ils estiment que cela leur donne le plus de contrôle sur le gant. Certains le font pour la simple raison qu’on leur a appris à le faire lorsqu’ils étaient petits et qu’il est inconfortable de ne pas le faire en tant qu’adulte après 10 à 15 ans d’expérience.

Personnellement, je l’ai fait sur le terrain car j’ai eu l’impression que cela me permettait de mieux contrôler mon gant. Je sentais que je pouvais mieux manipuler la position de la sangle de cette façon, et que je portais toujours un gant avec une poche «décalée» (c’est-à-dire que les bords du gant n’étaient pas de couleur quand il était fermé, mais plutôt sur un angle de 30 à 45 degrés selon le gant exact), il était d’une importance vitale d’avoir le plus de contrôle sur la sangle. Cela me semblait aussi plus naturel et réduisait moins mes doigts. En tant que receveur, je l’ai fait parce que je voulais cette couche de protection supplémentaire entre mon doigt (facilement bloqué) et la balle.

Sidenote: Je vois quelques réponses ici et sur des questions similaires, mentionnant que le majeur est celui qui sort du gant, mais c’est faux. C’est en fait l’index qui ressort 99% du temps (il y a une poignée de joueurs qui sortent le majeur, mais ils sont l’exception et n’ont souvent pas un très bon contrôle des gants).

Tradition surtout.

Autrefois, les gants étaient plus fins et n’avaient pas beaucoup de rembourrage et, en mettant un doigt ou deux à l’extérieur du gant, il en résultait une couche de cuir supplémentaire entre le ballon et la main.

Parce que c’est là que la balle commence souvent par toucher le gant: au centre. Juste à la base de cette grosse grosse jambe.

Vous attrapez une balle frappée fort ou si quelqu’un lance très fort et ça pique. Attrapez-en une ou deux de plus le même jour et cela se transforme en une ecchymose semi-permanente qui est sensible pendant des semaines.

Bien sûr, lorsque vous êtes un joueur majeur, vous embauchez des personnes pour travailler avec des gants et vous pouvez utiliser et jeter deux ou trois beaux gants moelleux chaque année.

Mais dans les 20 années qui ont précédé ce stade, un gant n’est pas beau et n’a pas été travaillé avant l’âge de 3, 4, 6, 7 ans et tous les rembourrages ont été compressés pour devenir presque inexistants. Une fois que vous avez établi une habitude sur une période de 10 à 15 ans, il est très peu probable que vous changiez.

C’est très simple que le majeur réside où le cuir donne très peu de protection contre quoi que ce soit quand il frappe le gant. Quand on arrive au niveau secondaire, le ballon se déplace à une vitesse telle que ça fait très mal quand on l’attrape. Je me suis cassé le doigt et il ne m’a pas fallu longtemps pour le comprendre. J’ai parlé à Craig Biggio, qui était à l’origine un attrapeur la nuit où il a surpris Nolan Ryan, un joueur de feu. Il a dit qu’il utilisait 2 éponges et un gant de combat épais et qu’il était encore malin. Alors…. Le doigt sort du gant !!!! Pas besoin de l’avoir dedans.

Pour moi, le contrôle du gant était plus efficace. Enfermant le panier en cuir. Slap tagging sans perdre la balle. Certains joueurs le font pour soulager la douleur ou la guérison du doigt.

Ha ha ha parce que ça fait mal autrement. Surtout pour un receveur qui attrape 10 fois le ttl de tous les joueurs combinés.