Si deux boxeurs «professionnels» consentent à ne pas se poursuivre civilement ou à engager des poursuites pour voies de fait, comment est-ce légal? Pourquoi le procureur ne porte-t-il pas plainte? Existe-t-il une exception pour le divertissement ou le sport?

Un match de boxe n’est pas un combat de rue. Ce n’est pas la même chose que deux voisins qui se font taire entre eux. Il n’y a pas d’agresseur dans un match de boxe. Les deux parties possèdent une licence dans la localité et dans l’État (s’ils ont lieu aux États-Unis) où elles organiseront leur match et organiseront ces compétitions sous licence et par accord mutuel.

Tout contrat / accord entre les deux boxeurs est rédigé et approuvé par leurs avocats respectifs et DOIT contenir une «clause de dégagement de responsabilité», ce que vous avez mentionné. Les soldats signent un contrat de recrutement lorsqu’ils rejoignent les forces armées des États-Unis. Le contrat contient également une telle clause de «responsabilité» qui protège le gouvernement des États-Unis en cas de blessure ou de décès du soldat / aspirant. Les soins médicaux pour tout membre des forces armées sont également inclus dans le contrat, de même que le droit d’accès au système de prestations administratives aux anciens combattants de tout marin, soldat, aviateur ou marin honorablement licencié.

De telles clauses sont parfaitement légales en raison de la nécessité évidente pour le pays de ne pas être tenu responsable, sinon nous ne pourrions ni maintenir ni déployer les forces armées nécessaires à notre existence même nationale. Les boxeurs acceptent les risques inhérents à leur sport car s’ils ne le faisaient pas, les matches de boxe ne pourraient avoir lieu. Dans notre société contentieuse, nous avons jugé nécessaire d’avoir de telles clauses à la suite de poursuites judiciaires intentées à la suite du désir de personnes blessées dans le cadre de ces tentatives de «gagner de l’argent» en levant simplement le spectre d’une telle poursuite. Cette clause, acceptée d’un commun accord et donc totalement exécutoire devant un tribunal civil ou un tribunal pénal de tout État des États-Unis, devient absolument nécessaire, car elle exclut la possibilité de telles poursuites.

  • Si deux boxeurs “professionnels” consentent à ne pas se poursuivre civilement ou à engager des poursuites pour voies de fait, comment est-ce légal? Pourquoi le procureur ne porte-t-il pas plainte? Existe-t-il une exception pour le divertissement ou le sport?

Parce que la boxe est spécifiquement autorisée par les commissions nationales de la boxe et que les participants sont protégés autant que possible par toutes sortes de règles, y compris l’exigence de présence d’un médecin, etc.

Alors oui, il existe une exception spécifique pour les sports réglementés et sanctionnés.

La boxe, comme la lutte et les arts martiaux mixtes, sont des événements sanctionnés dans lesquels les participants sont autorisés et supervisés par un conseil d’établissement. Les médecins sont généralement présents ainsi que les arbitres pour s’assurer que les règles sont suivies.

Suivez votre question jusqu’à sa conclusion logique… vous interdisez la lutte au collège et au lycée? Tournois d’arts martiaux? Écoles d’escrime?

J’aime les citations de peur sur les «professionnels», ils en disent long sur votre opinion. Qu’as-tu contre les combattants professionnels?

Oui, il existe une exception aux lois pénales spécifiques (comme les combats en public) pour les événements sportifs.

C’est pourquoi la boxe professionnelle est agréée par les autorités locales et les conseils de sanction. 2 personnes qui le font dans une ruelle est une agression. Un combat en vertu de la loi est exempté. 2 personnes qui le font seules ne peuvent pas céder des droits contraires au bien public ou nuire à la perturbation publique.

J’avais une question très similaire concernant l’industrie du divertissement. Comment est-ce légal si quelqu’un est maltraité, sensualisé ou sexualisé devant la caméra à des fins de divertissement ou pour faire valoir son point de vue? Même dans les pays où échanger des services sexuels contre de l’argent est illégal. Même dans les pays où il existe un protocole strict pour le harcèlement sexuel au travail.

Je suppose que la réponse est que nous, les humains, sommes simplement étranges et étranges. Tout ce que nous faisons n’est pas logique et ce que nous considérons comme acceptable n’est qu’une question de ce à quoi nous sommes habitués.

C’est simplement parce que le sport nécessite des voies de fait, car c’est un sport. Une personne en concurrence dans la loi sait ce qu’elle fait et est donc soumise à ce qui se passe.

Si ce n’était pas un sport légal, un procureur pourrait engager des poursuites. Comme se battre dans un magasin. Ce n’est pas légal. C’est amusant à regarder, mais pas légal.